Founders of Teotihuacan French Review

Never Miss Everything Board Game posts again! Get them in your inbox:

Fondateurs de Teotihuacan – Critique rapide


Designer: Filip Głowacz
Artists: Chuy de Leon, Odysseas Stamoglou, Aleksander Zawada
Publisher: Board&Dice
Year Published: 2022 (Available for Pre-Order)

No. of Players: 1-4
Ages: 14+
Playing Time: 45-60 minutes.
 
Find more info on BoardGameGeek.com  
 
From the Publisher:

Fondateurs de Teotihuacan est un jeu dans le même univers que Teotihuacan et partage le même thème et la même promotion culturelle.  Mais il s’agit de la fin des similitudes.  Les Fondateurs de Totihuacan est un jeu de pose de tuile incorporent quelques éléments d’engine building et de pose d’ouvrier dans ses actions.

/!\ J’ai reçu le materiel ci-dessous gratuitement.
 


Review:

 

Les jeux de poses de tuiles

Cela vous fera peut-être tiquer mais il faut que je vous prévienne que je n’ai jamais joué qu’à des jeux de pose de tuile assez simple comme Patchwork ou Indian Forest dans lesquels la chance joue un rôle primordial.  Bien que j’eu aimé comparer les Fondateurs de Teotihuacan à la reconnue Ile au Chats, je n’ai pas encore essayé l’Ile au Chats.  Du coup je m’en tiendrai à ce que je connais.  Les fondateurs de Teotihuacan comprend bien plus que de la simple pose de tuile, un peu de chance et des capacités de vision dans l’espace.  Bien que ce dernier soit toujours très souhaitable, les Fondateurs de Teotihuacan est un vrai jeu de stratégie dans lequel le choix de l’emplacement des tuiles est aussi important que la décision de l’ordre dans lequel prendre les actions.

 

Les Fondateurs de Teotihuacan – en lui-même

 

Les Fondateurs de Teotihuacan peut se jouer de 2 à 4 joueurs comme un jeu compétitif dans lequel vous construirez votre pyramide et ses environs tout en cherchant à plaire aux dieux et gagner des points ou comme un jeu en solitaire lors duquel vous vous bâterez pour votre place parmi les pionniers fondateurs de Teotihuacan espérant prouver votre valeur.

Les deux modes de jeu sont assez similaires de la part d’un joueur.  Suivant le nombre de joueur, le jeu durera 4 rounds (2-3 joueurs) ou 3 rounds (1 ou 4 joueurs).  Pendant chaque round, le joueur effectuera une série d’action, certaines permettent de placer des tuiles, d’autres de marquer des points où de s’y préparer.

Il y a 3 types de bâtiments constructibles, desquels les bâtiments basiques offrent des ressources et non des points.  Les ressources peuvent ensuite être utilisée pour d’autres bâtiments ou des objectifs.

Plus de ressource possède un joueur plus il lui sera facile de construire des temples et morceaux de pyramide.

Néanmoins les ressources ne sont pas le seul facteur d’importance pour pouvoir construire les plus gros bâtiments.  Les fondateurs de Teotihuacan a réussi à faire interagir les joueurs de manière très intéressante.

Pour tirer le plus de bénéfice d’une action, le joueur doit faire attention au nombre de fois que l’action en question a été utilisée Durant le même round.  Le plus une action a été utilisée le plus d’avantage elle offrira au joueur qui l’utilisera ensuite.  La plus part des actions permettent en effet de construire un bâtiment de taille “1+le nombre de fois qu’elle a déjà été utilisée ce round”.

Cette mécanique permet au joueur d’effectuer par round entre deux et six actions.  Le gros dilemme devenant la différence entre faire deux grosses actions ou six petites.

A la fin du jeu, le joueur avec le plus de point l’emporte, les autres seront sacrifiés en haut de la pyramide :D.

 

Parlons un peu du mode Solo

Le mode solo est un mode de type “bats ton meilleur score”.  Les tours du joueurs se jouent de la même manière que le multijoueur, mais pour simuler la perte de choix due au tours adverses le jeu comprend deux méchanismes.  Premièrement, avant de commencer à jouer, il est nécessaire de choisir trois défis au hasard chacun provenant d’une liste de dix.  Ces défis peuvent soit limiter les actions du joueur soit imposer à celui-ci d’atteindre un objectif précis comme posséder un certain nombre d’une certaine sorte de batiments lors de la fin du jeu.  

Ensuite il y a les bots,  deux des premiers pionniers de Teotihuacan.  Ils ne construiront rien et ne gagnent pas de points mais ils mimiquent la perte de choix en retirant des bâtiment du plateau jusqu’à la fin du round.

L’un dans l’autre, il s’agit  d’un des mode solo vraiment bon basé sur un super module de hasard.  Ce module est composé d’un sac contenant des disques de deux couleurs, de 2 trinômes et de trois challenges pris dans trois listes de dix.  Ce module de hasard présente l’avantage indéniable d’avoir deux facette, celle des bots, prédictible mais seulement jusqu’à un point, comme la plus part des humains comme “Ah, il est intéressé par cet achat” mais celà est contrebalancé par la partie complètement randomisée du sac qui rend l’ordre exact incertain, comme pour un être humain.

Ce qui est pour un mode solo bien mieux qu’un module uniquement imprévisible ou uniquement prévisible.

Pour ceux qui me comprendront, je trouve ce mode solo agréable comme celui de Outlive ou de the Great Wall, imprévisible mais on sait toujours ce qui pourrait se passer.

 

Materiel

 

Style artistique

L’auteur a choisi une belle palette de couleur pastelle, lorsque les tuiles sont placées sur le plateau des joueurs celà donne un très beau rendu qui donne le sentiment d’un soleil se couchant dans un pays lointain. Oui, ils ont vraiment bien fait ça !

Concernant l’iconographie, les petits détails représentants des bâtiments vu du dessus rendent bien même si, n’étant pas expert en Amérique latine, il m’est difficile de jugé de l’authenticité historique.

Concernant la jouabilité pour les daltoniens, ce jeu timbe juste dans la catégorie du « jouable » (cool!) même si cela semble être par hasard (mais bon c’est ok).

 

Plateau joueur et jettons

Les Fondateurs de Teotihuacan est un jeu de pose de tuile, comme attendu dans ce genre de jeu il contient bon nombre de tuiles.  La qualité des jettons ne mérite pas qu’on s’y attarde (ce qui est une bonne chose parcequ’on a tendance à ne parler de cela qu’en mal).

Les tuiles sont bien réalisée et s’ajustent parfaitement les unes dans les autres sur la grille du plateau joueur.

Les plateaux de jeux sont parcouru de beaux détails et suffisamment grand pour qu’on puisse en profiter et tout lire sans difficultés tout en y bougeant des petits éléments.

 

 

Les éléments en bois

Quelques disques , un bon paquet de cube et 4 meeple de bonne taille, voilà les « petits » éléments en bois qui sont dans le jeu.  Il n’y a pas lieu de s’atterder sur eux non plus, peut-être qu’un disque de réserve aurait pu être ajouter.

 

LE Dé

J’ai failli l’oublié, mais il y a également un dé 10 standard qui ne sert qu’à déterminer les challenges du mode solo.

 

Du coup je l’achète ?

Les Fondateurs de Teotihuacan est certainement un bon jeu que vous devriez considérer pour votre collection.

Si vous avez déjà joué à des jeux de placement de tuile simple comme Patchwork mais que vous aviez un arrière goût de trop peu au niveau de leur stratégie unidimensionnelle et en voudriez plus, vous devrie très certainement vous procuré les Fondateurs de Teotihuacan. Au contraire, si vous trouvez déjà qu’il y a trop de règles dans des jeux comme Indian Summer, alors ce jeu n’est pas du tout pour vous.

Si vous avez jouez à l’Ile au Chats et vous voulez plus de pose de tuiles incroyables et si vous vous identifiez dans mes descriptions du jeu et pouvez les liés à votre expérience avec l’Ile au Chats, arrêter de chercher un prétexte et achetez les Fondateurs de Teotihuacan.

Si Tetris vous manque et si vous aimez les jeux de société de maière générale mais ne possédez pas encore de jeu de pose de tuile de ce genre, mais que faites vous ?  Bien sur qu’il vous le faut, sauf si vous préférez les choses plus simples bien sur …

 

Un dernier mot

Merci aux auteurs pour l’addition d’un module solo !  Il s’agit d’une tendance dans le monde ludique que j’apprécie, pour le bien de mes yeux après une journée de travail, fini la lumière bleu, même quand je suis seul !

 

 
After reading QuelqunQui’s review, if this sounds like a game for you at the time of this posting Founders of Teotihuacan will is available for PREORDER. Check it out and pre-order it HERE.
Find out more at BGG
Did you get it based on our review? Or have you played it? Please comment below letting us know!
 

 

Do you find that you’re missing too many reviews as we drop them? Provide your name and email below and we’ll keep you in the know of what we reviewed that week as well as other hot news!!!!!





Marketing permission: I give my consent to to be in touch with me via email using the information I have provided in this form for the purpose of news, updates and marketing.What to expect: If you wish to withdraw your consent and stop hearing from us, simply click the unsubscribe link at the bottom of every email we send or contact us at gettinggeekywithgamerleaf@gmail.com. We value and respect your personal data and privacy. To view our privacy policy, please visit our website. By submitting this form, you agree that we may process your information in accordance with these terms.




Check out Founders of Teotihuacan and Board&Dice on:

         
 


 

 

 

 

 

QuelqunQui- Reviewer

QuelqunQui (literally Someone who in French) is an eclectic who can’t stop doing more than one thing at a time..  Quelqunqui is a harpsichordist and gamer at heart that doesn’t abide by rules he doesn’t believe in.  When not playing he’s traveling the world for the Belgian Air force.

See QuelqunQui‘s reviews HERE.

 

Never Miss Everything Board Game posts again! Get them in your inbox:
Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published.